Mobiliser les professionnels avec l’Agence Parisienne du Climat

Tour d’horizon des nouvelles missions de l’Agence Parisienne du Climat

Le projet de nouveau Plan Climat de Paris, qui trace la voie vers une capitale neutre en carbone et 100% renouvelables en 2050, a été adopté à l’unanimité au Conseil de Paris le 20 Novembre dernier. La Ville de Paris compte notamment s’appuyer sur l’Agence Parisienne du Climat (APC) pour atteindre ses objectifs.

Reconnue par la Ville pour son rôle d’expertise, sa dimension partenariale, l’Agence Parisienne du Climat renforcera sa mission de conseil neutre, gratuit et indépendant auprès des citoyens et des copropriétaires engagés dans une démarche de rénovation énergétique.

Mobiliser les professionnels pour le climat

L’Agence Parisienne du Climat co-animera dès 2018 des communautés thématiques regroupant les acteurs clés des grands secteurs économiques parisiens. En rejoignant une communauté, les entreprises et les institutions pourront profiter d’un accompagnement pour se préparer à un contexte réglementaire de plus en plus ambitieux et identifier les organismes ressources pour partager leurs expériences, échanger les bonnes pratiques et coordonner leurs initiatives sur le territoire.

Accompagner la création d’un « service public de la donnée énergétique »

Pour mettre les nouvelles possibilités offertes par la révolution numérique au service des Parisiens et de l’intérêt général, la Ville de Paris s’engage à mettre en place un service public de la donnée énergétique qui sera piloté par l’Agence Parisienne du Climat.

Ce nouveau service permettra aux usagers d’accéder gratuitement à leurs données pour leur permettre de réduire leurs consommations d’énergie.

Développer la filière professionnelle de la rénovation énergétique

La Plateforme Territoriale de Rénovation Energétique (PTRE) parisienne, portée par l’APC, entend favoriser la massification des rénovations énergétiques en copropriété. Avec le CoachCopro®, la PTRE positionne un guichet unique qui s’adresse à l’offre et à la demande, c’est-à-dire les professionnels de la rénovation et les particuliers copropriétaires.

Renforcer l’offre de conseil sur les économies d’énergie pour les pétitionnaires

Dès 2018, le Plan Climat prévoit de renforcer l’offre de conseil sur les économies d’énergie et l’application du Plan Climat à destination des pétitionnaires. La Ville de Paris et l’APC animeront des groupes d’échanges pour cibler les solutions techniques, juridiques et organisationnelles innovants. Les apports de ces échanges alimenteront l’offre de conseil et les retours d’expérience seront valorisés.

Expérimenter de nouveaux outils pour concevoir la ville : les Zones de Rénovation Concertée

Pour atteindre son objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050, la Ville de Paris adopte dès aujourd’hui une approche de quartier pour dépasser l’échelle du bâtiment. Ses zones d’aménagement concertées (ZAC) sont par exemple de véritables laboratoires du Plan Climat.

Le Plan Climat prévoit l’expérimentation d’un dispositif permettant de mutualiser les projets de rénovation énergétique sous la forme de Zone de Rénovation Concertée. L’APC coordonnera cette expérimentation sur 3 zones situées dans les 13e, 18e et 19e arrondissements dès 2018, afin de permettre la réalisation d’une Zone de Rénovation Concertée d’ici 2020.

Accompagner les nouveaux métiers de la transition énergétique : l’écogestionnaire

l’APC a mené des réflexions sur l’évolution du métier de property manager, dans le cadre d’un groupe de travail composé de 7 acteurs de l’immobilier et de la ville durable. Ces réflexions ont conduit à l’émergence du métier d’éco-gestionnaire. Cet acteur du « sur-mesure » sera un coordonnateur de proximité et pilotera à l’échelle du quartier ou de l’îlot l’ensemble de services mutualisés et collaboratifs pour l’immobilier.

Agir pour la qualité de l’air

Pour améliorer la qualité de l’air de la ville, l’APC informera les Parisiens sur la pollution liée au chauffage, notamment sur l’arrêt de l’utilisation des cheminées lors des pics de pollution. L’Agence Parisienne du Climat incitera également les copropriétaires à remplacer les systèmes de chauffage central au fioul, en vue de l’objectif de zéro chauffage fioul en 2030.

Diffuser & développer les solutions pour adapter la ville au réchauffement climatique

La stratégie d’adaptation au changement climatique, adoptée par Paris, fixe l’objectif qu’aucun Parisien ne soit à plus de 7 minutes de marche d’un îlot de fraîcheur. Une carte interactive sera mise en ligne dès 2018 et actualisée chaque année.

Source : Agence Parisienne du Climat