Qualité, Sécurité, Environnement

QSE signifie Qualité, Sécurité, Environnement. S’investir dans la démarche QSE, c’est prendre en compte la globalité des risques autour de ces trois thèmes. Sans ignorer les contraintes économiques, le conseil doit, notamment, intégrer dans son activité le respect du « capital humain » et les exigences environnementales.

D’une manière plus générale il s’agit de gérer tous les risques auxquels l’entreprise peut être confrontée comme le risque financier, le risque environnemental et bien entendu le risque pour l’humain.

Les outils de pilotage du management QSE tels que le tableau de bord stratégique (ou encore Balance Scored Card/BSC) et la cartographie des processus serviront précieusement à mettre en évidence les dysfonctionnements pour mieux les corriger. La transversalité des projets est quant à elle l’un des principaux vecteurs d’efficacité.

L’approche QSE, entièrement volontaire, passe avant tout par un engagement affirmé des dirigeants à anticiper les risques pour mieux les maîtriser. La méthodologie QSE a pour finalité  de structurer et prioriser les actions par un management appliqué des référentiels respectifs, aux nombreux points communs.

La définition d’une politique QSE est une étape fort utile pour communiquer les avancées à toutes les parties prenantes de l’entreprise.

Le pilotage des systèmes de managements QSE répond à une réelle démarche d’amélioration continue et de progrès constant, illustrée par la fameuse roue de Deming.