L’innovation sociétale au quotidien


2016-10-16-12-52-46En bref, mes projets, ma RSE en 2015-2016

D’Dline 2020 est heureuse et fière de vous faire partager sa progression entrepreneuriale, grâce aux projets d’innovation sociétale engagés auprès de ses clients, des plus fidèles aux plus récents.

Optimisme, persévérance et engagement restent les piliers de la RSE sur lesquels je m’appuie pour progresser, apprendre et m’enrichir jour après jour !

Encore un grand merci pour votre confiance !

                                             

 

1. Chef de projet RSE pour le ROSO (Concertation sociale par la gamification)

2. Support digital bénévole pour Chic! On ressource (Economie circulaire)

3. Initiation SMO pour le mastère RSE Mines Paris-Tech  (Social Media Optimisation)

4. Conseil SMO pour l’Agence Parisienne du Climat

 

5. Reportage sur l’inauguration du parc éolien SRN 

 

6. CM pour le compte twitter @SolutionsAndCo / Sparknews (Journalisme de solutions)

7. Support logistique et digital bénévole pour le Groupe d’Accueil et Solidarité (ESS)

 

8. Jury aux Grands Prix de l’Innovation de la Ville de Paris (catégorie Eco-innovations 2015-2016)

                                              

       MOVE FORWARD!
 2016-05-15 17.25.57

                     

 

Le « responsibility dating » par Orange ? Un concentré de RSE !

Retour sur une soirée RSE à l’initiative d’Orange : D’Dline 2020 y était !

blogueurs2La deuxième rencontre entre blogueurs influents RSE / Développement Durable et Orange s’est tenue mardi 25 novembre dernier à Paris. Une atmosphère décontractée pour un événement informel, loin des conférences et des grands discours… Et un format original permettant de passer d’une table ronde à une autre, afin de multiplier les échanges entre blogueurs, experts de la RSE Orange et spécialistes externes.

Un peu avant 19h, l’atmosphère est tranquille. Certains invités se connaissent déjà, et entament des discussions en petits groupes, autour d’un verre. Les tables sont surmontées de petits panneaux annonçant la couleur pour cette soirée d’échanges. Avec pour chaque thème des animateurs de choix.

Christine Diamente, Directrice de la marque et de la RSE chez Alcatel Lucent, et Yves Nissim, Directeur Adjoint RSE Orange, attendent les blogueurs pour discuter « Numérique et liberté d’expression ».

A la table « Numérique et environnement : entre impacts et solutions », le débat est porté par Eric Rondeau, professeur à l’Université de Lorraine, en master Pervasive Computing and Communications for Sustainable Development et Denis Guibard, directeur développement durable, produits et services chez Orange.
Sur le thème « Collecte des mobiles : exemple d’économie circulaire », interviennent Bernard Arru, Directeur des Ateliers du Bocage / Emmaüs, et Alain Liberge, Directeur RSE Orange France.

Florence Didier Noaro, Associée Deloitte – Performance durable des organisations, et Brigitte Dumont, Directrice RSE Orange Groupe, se tiennent prêtes pour aborder la question : « RSE : contrainte ou levier d’innovation dans les grandes entreprises ? ».

Enfin, Frédéric Bardeau, co-fondateur de Simplon.co, et Thierry Taboy, Directeur des enjeux sociétaux chez Orange, accueillent les participants intéressés par le sujet « Inclusion numérique et entrepreneuriat social ».

Parmi ces cinq thèmes de la soirée, les blogueurs invités ont la possibilité de choisir trois sujets d’échanges successifs. À chaque table, les animateurs experts répondront pendant trente minutes à toutes leurs questions.

Un moment convivial pour faciliter les échanges

blogueursLes invités s’installent rapidement à leur première table ronde et les échanges démarrent dans la bonne humeur. À la table « Numérique et environnement », on aborde la question des data centers : les blogueurs veulent savoir comment se gère leur impact écologique ou, mieux, comment les rendre utiles dans leur environnement. Les experts répondent éco-bâtiment, free-cooling,  virtualisation des serveurs… Ils donnent même l’exemple de datacenters qui recyclent la chaleur produite pour chauffer… une piscine proche !

À la table sur la collecte des mobiles, ce sont les intervenants qui sollicitent les blogueurs. Ils réfléchissent ensemble à des idées pour promouvoir cet exemple d’économie circulaire qui, malgré toutes les initiatives portées par les entreprises, collectivités et associations, peine à gagner en visibilité auprès du grand public. Très rapidement, les trente minutes s’écoulent.

Une petite pause au buffet, et chacun change de table et de thème. Herrick du Halgouet, qui tient le blog ong-entreprise.blogspot.fr et le compte Twitter @chocdesvaleurs, apprécie : « en tant que blogueurs, on est plutôt isolés. C’est agréable de pouvoir voir ou revoir d’autres acteurs du développement durable sur le Web, surtout dans le cadre d’un événement comme celui-là. On est loin des conférences avec Powerpoint et grands discours. J’ai particulièrement apprécié la table « Inclusion numérique et entrepreneuriat social », j’ai beaucoup appris sur les projets et actions menées par Orange notamment en Afrique. Les intervenants sont accessibles, les échanges simples et on peut poser toutes nos questions dans un climat de confiance.  »

Questionner le rôle des grandes entreprises dans la société

A la table « RSE : contrainte ou levier d’innovation dans les grandes entreprises ? », le débat aborde la sensibilisation du grand public aux problématiques RSE des grandes entreprises. À quel moment le consommateur rejoint-il le citoyen ? Et quel peut être le rôle d’une entreprise comme Orange dans la promotion d’une consommation durable auprès de ses clients ?

Beyond Green Days : enrichir sa relation client, cultiver sa RSE

Office Depot – Green days 2014  : une 4ème édition sous impulsion sociétale 

Leader européen de la vente directe de fournitures de bureau Office Depot Business Solutions  organise depuis 4 ans un événement B2B baptisé « Green Days ».

Pour capitaliser une édition 2013 sous le signe environnemental _ notamment par la mise en avant de démarches d’éco-conception _ Office Depot  franchit un cap dans sa prise en compte du développement durable : sous l’égide de Vincent Labbez, Directeur Marketing et de Hervé Demaison, Directeur Commercial, la thématique 2014 se veut plus sociétale. Avec comme leitmotiv le retour sur investissement, la question en toile fond se pose en ces termes : « Comment passer d’une approche purement écologique à un véritable engagement sociétal ? »

En partageant cette réflexion avec ses clients, Office Depot marque sa volonté d’impliquer plus avant ses parties prenantes pour faire progresser sa culture RSE.

Savoir s’entourer pour identifier des sujets précurseurs 

Relier les nouveaux modèles économiques au coeur de métier d’Office Depot BS est l’axe majeur de la co-construction des Green Days 2014 et pour communiquer de manière responsable le distributeur de fournitures de bureau s’appuie cette année sur l’expertise RSE de D’Dline 2020 !

Plusieurs sessions de travail organisées avec Matthieu Dubourdeaux, responsable Environnement France et l’équipe marketing ont permis de lister les actions phares de l’entreprise en matière environnementale et sociétale. A ce jour Office Depot a entrepris beaucoup d’initiatives sur lesquelles il ne communique pas forcément d’autant que son statut de SAS ne le soumet pas au reporting réglementaire RSE.

Pour autant, la prise en compte de l’impact CO2 est un élément déterminant pour une société dont le business model est basé sur la distribution de marchandises : la flotte de véhicules contribue de facto aux gaz à effets de serre.

De même, les produits commercialisés par Office Depot interrogent directement la partie « sourcing » tout comme la partie conception : adopter une posture d’achats responsables permet de traiter professionnellement la question des déchets et des emballages par l’analyse du cycle de vie.

Sur le plan des ressources humaines cette fois c’est l’environnement de travail qui est questionné  puisque proposer des fournitures de bureau éco-responsables participe de la qualité de vie au travail.

Que ce soit par la prévention des risques ou le confort des collaborateurs, la dimension sociétale est prépondérante. Et à l’instar du récent baromètre BDO-Médéric qui positionne l’amélioration de la performance comme motivation première d’une stratégie RSE affirmée, Office Depot se positionne en ce sens, par un programme et des interventions riches de sens.

Un format revisité pour un programme de haute qualité

Six thèmes ont donc été retenus pour calibrer les possibles retours sur investissement d’une démarche RSE au prisme de l’optimisation des coûts et de la création de valeur ajoutée. Le format des Green Days 2014 découle directement de cet état des lieux avec 2 ateliers dédiés aux thématiques suivantes :

1. L’optimisation des coûts par la RSE avec comme base de réflexion les déchets, les gaz à effets de serre et les achats responsables : les différents témoignages proposés ont permis de faire remonter les bonnes pratiques et surtout les pistes d’innovations en matière économique. Cet atelier était animé par l’ObsAR.

→ L’éco-organisme agréé pour la gestion des Déchets d’Eléments d’Ameublement (DEA)  Valdélia, a présenté sa filière de recyclage par la mise en place d’un système de Responsabilité Elargie du Producteur (REP) pour la prévention, la collecte et le traitement des  DEA en réponse au Grenelle de l’environnement.
→ La prévention et l’éco-conception par l’élaboration d’un barème éco-différencié ont servi de précieux retours d’expérience, par la voix d’Ecofolio.
→ Des données chiffrées de réduction des coûts par la mise à disposition d’un calculateur CO2 fournissant le bilan des gaz à effets de serre générés par ses livraisons de fournitures et de mobilier de bureau, ont été détaillées par Samuel Descamps, Directeur Distribution chez Office Depot.

2. La valeur ajoutée de la RSE abordée par la gestion des ressources, l’environnement de travail et l’image responsable. Animé par D’Dline 2020 cet atelier a permis d’identifier et d’approfondir deux nouveaux modèles économiques majeurs, en prise directe avec les dimensions environnementales et sociétales.

→ L’économie circulaire au travers d’initiatives concrètes de co-innovation clients-fournisseurs dans la revalorisation industrielle de déchets textiles a été abordée par RSE Développement.
→ L’économie sociale et solidaire (ESS) comme gage d’image responsable crédible et salutaire, pour laquelle Les Ateliers du Bocage ont pu témoigner, notamment par la mise en avant de leur statut particulier de Société Coopérative à Intérêt Collectif (SCIC).
→ D’une réflexion transverse de la direction à une anticipation des réglementations pour mieux prévenir les risques, le capital humain est au coeur des préoccupations sociétales d’Office Depot. 

Et c’est bien ce qu’a démontré Matthieu Dubourdeaux, responsable Environnement France en revenant sur la prise en charge des risques liés à l’activité physique, dans les entrepôts de stockage. L’amélioration de l’environnement de travail se traduit par des mesures techniques mais surtout organisationnelles, qui font appel à un véritable système de management QSE et une dynamique collaborative à co-construire.

Un événement riche de sens et des clients satisfaits

Avec plus d’une centaine de participants accueillis dans le somptueux Pavillon Royal du Bois de Boulogne, tous ont pu bénéficier du retour d’expérience stratégique et visionnaire de sociétés et d’organismes de renom tels que Generali France, le groupe Hamelin ou encore l’Arène Ile de France.

Les initiatives déroulées par ces interlocuteurs privilégiés avaient pour but de dépasser la logique du court terme en mettant en perspective les vrais enjeux de société tels que la raréfaction des ressources, le réchauffement climatique et les risques associés.

Comment faire de ces données de réelles opportunités pour ré-enchanter nos métiers et puiser les innovations créatrices de valeurs ? C’est tout l’enjeu de la RSE et des réflexions qu’Office Depot a souhaité partager lors de cette 4ème édition des Green Days.

Un véritable succès puisque 100% des participants interrogés se disent satisfaits et prêts à revenir l’année prochaine !