RSE, RSI : D’Dline 2020 souffle sa première bougie !

Un an déjà ! A cette occasion D’Dline 2020 confie sa vision de la RSE qui à ses yeux, prend sa source dans la RSI.

Mais au fait, que signifie pour vous RSI?

Pour Florence Rollin, consultante RSE pour un bâtiment durable et fondatrice de D’Dline 2020, c’est une affaire de Responsabilité Sociétale Individuelle qu’elle s’emploie à façonner depuis un an déjà.

Une aventure passionnante et profondément nécessaire pour acquérir sa légitimité.

1. Le bilan :  la RSI crédibilise la RSE

Retour sur des avancées tout aussi stratégiques que pragmatiques pour faire du conseil RSE un outil d’aide à la décision incontournable. En premier lieu la RSI est portée par l’authenticité qui nécessite transparence, sincérité et volonté ; puis elle suppose une constante pédagogie pour valoriser sa légitimité et tester sa résilience pour aborder les transitions énergétiques, environnementales, économiques et sociales.

L’image personnelle véhiculée est capitale : c’est le « personal branding ». Il permet à la fois de s’affirmer par la constance, l’exemplarité et la persévérance et de vérifier l’adage « dis ce que tu fais et fais ce que tu dis ». N’oublions pas le fluide suprême, la confiance pour garantir le succès des échanges et pour finir la créativité par linnovation sociétale et servicielle dont le but est ici de capter les externalités d’une économie cognitive qui rebat les cartes des investissements.

Ce modus « op-RSI » appliqué de manière pragmatique permet à D’Dline 2020 de dresser un bilan très positif de sa première année d’activité, dont l’objectif premier était de gagner en visibilité :

une influence en progression par la pertinence d’une veille sectorielle ciblée, une audience consolidée sur des portails spécialisés, un réseau social et professionnel multiplié par 2, une confiance affirmée dans l’approche collaborative du site ddline.fr (synthèses de conférences, mise à disposition d’une i-bibliotek, publication d’agendas DD, hébergement d’articles de professionnels…).

2. Le développement : du concept RSI au conseil RSE

En 2012 D’Dline 2020 a consacré son énergie à sensibiliser les décideurs à l’efficacité énergétique des bâtiments. C’est le concept Act in’DEED, plus que jamais d’actualité et première démonstration d’une RSI engagée. En 2013 D’Dline 2020 capitalise ses avancées et passe du concept au conseil autour de 3 axes de développement :

→ La pédagogie active par des ateliers thématiques orientés RSE. Partages d’expertises et échanges de bonnes pratiques font de ces moments un vecteur précieux de lien social.

→ La sensibilisation RSE en ligne, plus flexible, elle permet au plus grand nombre de bénéficier de conseils personnalisés de chez soi.

→ Le conseil RSE par l’innovation sociétale et économique.

Cet accompagnement a pour objectif  :

de clarifier la notion de RSE appliquée au domaine du bâtiment durable,

♣ d’amorcer une démarche de progrès dans l’entreprise,

de réconcilier les logiques de court et de long terme par la transversalité,

♦ d’évaluer l’immatériel pour le valoriser dans ses stratégies d’investissements.

Le concept Act in’DEED et les solutions D’Dline 2020 pour manager la RSE du bâtiment

3. La valorisation : la RSE au service du ROI

L’émergence de nouveaux modèles économiques (circulaires, solidaires, collaboratifs…) nous exhorte à la créativité. Il est plus que jamais nécessaire de se poser les bonnes questions au crible des critères Economiques, Sociétaux et de Gouvernance. La RSE est en ce sens un précieux levier pour reconsidérer les données d’entrée. Elle incite à s’ouvrir aux autres et à transmettre son savoir pour recevoir.

Concrètement la création de valeurs passe par l’évaluation du ROI (retour sur investissement) économique tout autant qu’énergétique et temporel. C’est le principe même de la RSE qui se décline par :

  • La prise en compte des externalités : il s’agit d’identifier et d’adosser à son bilan analytique une lecture extra financière des investissements immatériels.
  • Le partage des savoirs sur le mode open source du web social : cette approche intuitive 2.0 est le sésame des écosystèmes de demain: biomimétique, elle s’inspire tout naturellement du monde vivant.
  • La pratique de l’économie collaborative, positive et circulaire.
  • Les nouveaux modes de financement (notamment participatifs dits crowdfunding…)

Ces valeurs sont plus que jamais d’actualité et illustrent parfaitement le concept volontariste act in’DEED initié par D’Dline 2020. Oui, la RSE est un modèle viable pour l’entreprise à condition de revoir ses besoins, ses ressources et de mobiliser son énergie au service de la préservation du bien commun.

Une gymnastique intellectuelle et matérielle pas si évidente de prime abord puisqu’elle en appelle aux interactions. C’est donc avec un engagement renouvelé que D’Dline 2020 vous accompagne dans la gestion de toutes vos transitions.