Du street art éphémère au bâtiment durable : une belle Vitry’n urbaine

Vitry sur Seine : berceau du street art 

Méconnue des franciliens, Vitry sur Seine dans le 9-4, regorge d’intelligence collective : encore abordable eu égard aux prix du foncier et dotée de nombreux terrains constructibles, elle est de ces villes qui méritent qu’on dépasse le boulevard périphérique pour faire sa connaissance. La découvrir en flânant, au gré d’improbables mais superbes oeuvres de street art, est assurément une des meilleures manières de l’appréhender, de l’apprécier, voire de l’adopter, ce qu’a fait en son temps Christian Guémy aka C215, street-artiste de renommée internationale.

Du street art au big bang de l’habitat participatif

C’est le cheminement intellectuel qu’on suivi les membres du collectif Big Bang Participatif, récents propriétaires d’un terrain sur les hauts de Vitry. Enthousiasmés par les visites guidées de l’association Vitry’n urbaine, Yannick et ses amis de 20 ans décident de joindre l’utile à l’agréable en confiant à un collectif passionné d’art urbain le soin d’organiser une Belle Vitry’n éphémère du street art, le temps d’un week-end, en offrant en support les murs de leur acquisition, avant démolition puis reconstruction en habitat participatif.

Mais qu’est-ce qu’un habitat participatif ? Suivant la loi ALUR, l’Habitat Participatif est une démarche citoyenne qui permet à des personnes physiques de s’associer, le cas échéant avec des personnes morales, afin de participer à la définition et à la conception de leurs logements et des espaces destinés à un usage commun, de construire ou d’acquérir un ou plusieurs immeubles destinés à leur habitation et, le cas échéant, d’assurer la gestion ultérieure des immeubles construits ou acquis. (Art. L. 200-1).

Une bien belle Vitry’n portée par des graffeurs « made in Vitry »

Pendant plusieurs jours Meushay originaire de Vitry, ainsi que d’autres graffeurs ont aidé à préparer la maison de Yannick et ses amis pour célébrer le street art le temps d’un week-end. (voir l’article du Parisien: Vitry : ce week-end, ils seront 700 à découvrir la maison du street art !)

Parrainée par C215 (qui brillera pourtant par son absence), l’opération démarre de nuit, vendredi 26 février pour une inauguration en plein air durant laquelle une centaine de visiteurs portés par la ligne 7 du métro ont pu ainsi témoigner de la métamorphose d’un pavillon de banlieue en antre de l’art urbain.

Un grand bravo aux organisateurs et belle vie aux futurs vitriots !

Vitriote depuis 10 ans et tout autant attirée par l’aspect culturel que par l’innovation sociétale dont a su faire preuve ce collectif associatif, D’Dline 2020 s’est régalée en immortalisant des oeuvres aussi surprenantes qu’éphémères.

Retrouvez la liste complète des artistes ayant contribué au projet « La Belle Vitry’n » sur Urban Art Paris et découvrez d’autres clichés pris par D’Dline 2020 le soir de l’inauguration du 26.02.16  ici.

   

                                                 

A propos de D’Dline 2020…

« Il faut rire de tout. C’est extrêmement important. C’est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans. » Pierre Desproges  

D’Dline 2020 traduit littéralement la date limite (deadline) à laquelle tout bâtiment construit à partir de 2020 doit intégrer dans sa mise oeuvre une gestion rigoureuse de l’énergie ainsi que la mesure de son efficience.

D’Dline 2020 est à la fois un rappel des initiales de ‘Développement Durable’ vers lequel nous devons tendre, mais aussi un clin d’oeil tout personnel à la consultante QSE DD qui l’initie, Florence Rollin, dont le nom de jeune fille en est l’anagramme.

Adepte de l’anticipation, Florence est diplômée de Mines Paris Tech (Mastère QSE) et intervient comme consultante en stratégie RSEpilotage des systèmes de management QSE au service d’un bâtiment durable et responsable.

D’Dline 2020, adossé à un réseau d’experts, est activement partie prenante des actions de sensibilisation sur la thématique de l’efficience énergétique des bâtiments que la France doit atteindre d’ici à 2020.

D’Dline 2020 rime avec RT 2020, réglementation thermique issue, à l’origine, du Grenelle II : elle vise spécifiquement les bâtiments, qui représentent à eux seuls, 43% de la consommation énergétique française. Plus récemment et en marge de la RT 2012 déjà applicable depuis le 1er janvier 2013, D´Dline 2020 vous guide vers un bâtiment plus responsable déjà prénommé RBR 2020 par le Plan Bâtiment Durable.

D’Dline 2020, c’est aussi une plateforme d’échange et de partage. La rubrique A la Une offre une veille pertinente des articles environnementaux et sociétaux de premiers plans. Donnez votre avis en postant un commentaire !

Et pour en savoir plus sur la philosophie D’Dline 2020 et sa méthodologie QSE DD  au service d’un bâtiment durable et responsable, cliquez sur P.O.M. 😉

 Florence Rollin

 

Ils m’ont fait confiance et je les en remercie chaleureusement !

 

 

Bâtiment-Energie-Climat-RSE… Ce qu’il fallait retenir avant l’été

A mi-parcours de 2015 et avant un break estival,

D’Dline 2020 retrace pour vous l’actualité

qui a fait le buzz dans les secteurs ou domaines :

du Bâtiment et de ses Réglementations,

de l’Energie et de sa Transition,

du Climat et de l’Environnement,

de la RSE et de sa montée en Puissance.

 

Cliquez sur les titres pour avoir accès aux informations 

 

 

 


D’Dline 2020, l’anticipation au service du bâtiment durable

Le mot de Florence Rollin, fondatrice de D’Dline 2020

2020? c’est encore loin… Pourtant, 7 ans seulement nous séparent d’échéances bien réelles au regard du bâtiment durable. Comment réduire, par exemple, notre facture énergétique et remplir nos engagements planétaires issus du protocole de Kyoto?

Rio+20 s’est tenu du 20 au 22 juin 2012 : l’heure est au bilan… En France le bâtiment représente à lui seul 43% de la consommation énergétique! Il impacte donc directement le dérèglement climatique, désormais incontesté. Tout reste à faire pour réduire notamment de 38% notre consommation d’énergie, d’ici à  2020.

2020 : c’est demain! au regard des enjeux environnementaux et sociétaux du bâtiment durable. Il me semble donc nécessaire d’agir dès maintenant!

D’Dline 2020, mon site web, est la pierre que j’ajoute à l’édifice. Son objectif est d’agir comme un vecteur auprès de tous les décideurs de la construction et de l’immobilier, en se faisant l’écho de toutes les initiatives en faveur d’un bâtiment durable, tout en rappelant  les réglementations en vigueur, qu’elles soient thermiques (RT 2012, RT 2020) ou sociétales (article 225 du Grenelle II).

D’Dline 2020, vecteur du bâtiment durable : en collectant de nombreuses études réalisées par des professionnels du bâtiment, mon site web alimente les réflexions nécessaires à notre transition énergétique et à la conversion de nos comportements, individuels et collectifs. Quelles conséquences sur nos surfaces habitables, notre chauffage, nos dépenses d’isolation, nos modes de vie?

D’Dline 2020, une plateforme d’échange : dans la rubrique Actualités DD, une veille pertinente des articles environnementaux et sociétaux de premiers plans sont régulièrement recensés : donnez nous votre avis en postant un commentaire!

Découvrez également mon concept Act in’DEED ou comment Dynamiser l’Efficience Energétique Durable du bâtiment en exploitant de manière pertinente la méthodologie QSE DD au service du conseil stratégique pour un bâtiment durable.

Bonne visite!

Florence Rollin, consultante QSE DD indépendante, au service du bâtiment durable – www.ddline.fr – frollin@ddline.fr