« I-Bibliotek » : ma sélection 2017

Synthèse des 2 chapitres développés dans les rubriques  Bâtiment durable et Boîtes à outils, découvrez les plus récentes publications en matière de transitions énergétiques et sociétales appliquées au domaine assez large de la ville durable.

 

Deadline 2020 : how cities will get the job done

Source : C40 Cities

Le Cities Climate Leadership Group, C40, plus grand réseau mondial des villes engagé dans la lutte contre le changement climatique, rassemble 90 villes comme Paris, New York, Rio, Séoul, Shanghai ou Londres pour représenter au total plus de 650 millions de personnes. Deadline 2020 suggère des étapes pour que les villes assument leur part de responsabilité, avec une feuille de route comprenant 1000 actions.

Guide pratique pour la définition d’objectifs carbone alignés sur les connaissances scientifiques 

Source : Global Compact France

Aligner ses objectifs de réduction de gaz à effet de serre (GES) sur les connaissances scientifiques, pour s’assurer que l’entreprise contribue effectivement au respect du seuil de 2°C, tel est le projet ambitieux et exaltant porté par l’initiative Science Based Targets (iSBT). Le Global Compact France, réseau local officiel du Global Compact des Nations Unies, a souhaité proposer un guide clair, pédagogique, et opérationnel, afin d’initier un engagement massif des entreprises francophones auprès de l’iSBT.

Transports et pollutions : une feuille de route pour mieux respirer

Source : Réseau Action Climat France

Le transport de personnes est responsable d’un tiers des émissions de gaz à effet de serre de Paris. Une partie importante provient des déplacements en avion des Parisiens, l’autre est issue du transport routier. Le transport contribue aussi aux émissions de polluants atmosphériques (oxydes d’azote, particules fines) responsables de maladies respiratoires.

L’écomobilité à Paris

Source : Agence Parisienne du Climat

Le transport de personnes est responsable d’un tiers des émissions de gaz à effet de serre de Paris.

Une partie importante provient des déplacements en avion des Parisiens, l’autre est issue du transport routier.

Le transport contribue aussi aux émissions de polluants atmosphériques (oxydes d’azote, particules fines) responsables de maladies respiratoires.

Retrouvez également les précédentes sélections en déroulant le fil de cette « I-Bibliotek » au service des décideurs du monde demain !

Déjà paru :

 

« Penser la ville de demain : rapports stratégiques »
 « Efficience énergétique du bâtiment : guides et études »

Management QSE : vers la RSE

De la Qualité orientée client, l’entreprise ajoute depuis quelques années deux dimensions à ses tableaux de bord stratégiques, la Sécurité en son sein et l’Environnement de ses parties prenantes.

Un nouveau sigle est né : le Q.S.E., posant les bases d’un nouveau paradigme où la responsabilité sociétale transcende la philosophie purement marketing. La culture des bonnes pratiques, le regain des valeurs, traduisent une quête d’exemplarité de l’entreprise, cotée ou non en Bourse !

Frappée par une des crises économiques les plus graves de son histoire, l’entreprise d’aujourd’hui est plus que jamais le sanctuaire de la création de valeur et sa mission est double : être non seulement efficiente mais surtout pérenne, sous peine de disparaître ! Fort de ce constat elle s’affranchit de la conformité réglementaire en implémentant à tous ses niveaux hiérarchiques et transverses, une batterie de normes et de référentiels. Evaluer, prévenir au mieux les risques, les  cartographier, en surveiller les indicateurs, autant de contraintes auxquelles sont confrontés les stratèges qui doivent faire face à un dilemme : comment trouver le temps de créer de la valeur ajoutée quand l’entreprise  le sacrifie sur l’autel des réglementations à appliquer?

Serions-nous au cœur du développement durable des sociétés, où les hommes sont censés utiliser le QSE comme vecteur d’une création durable de valeur, respectueuse de tous ? En guise de parade, nous voyons poindre son avatar au travers du système de management intégré (SMI). Sa réussite nécessite cependant deux conditions sine qua non : l’engagement, l’exemplarité du management mais bien au-delà, l’appropriation du projet par l’opérationnel ; ce dernier en reste la clé de voûte. Bien qu’il n’ait aucun pouvoir réel de décision stratégique, il peut à lui tout seul faire capoter la kyrielle de processus élaborés par le management, s’il n’en perçoit pas l’intérêt ! En effet, comme trop d’informations tuent l’information, trop de procédures créent l’inertie. Le manager a donc la lourde tâche de porter et d’expliquer les changements en évacuant les redondances tout en exerçant son habileté à fédérer son staff autour des missions quotidiennes. Son défi est bien réel : gérer les paradoxes QSE pour arriver à pérenniser le paradigme RSE*.

             


*Responsabilité Sociétale de l’Entreprise structurée par la norme ISO26000 depuis 2010

Tendances RSE : 2015, l’année de tous les dangers et de tous les espoirs

Quel sera l’événement ou la tendance de 2015 dans le développement durable ?

A l’origine d’une sollicitation de Thibault Laconde, blogueur pour Energie et Développement, cet article a été rédigé fin décembre 2014 dans le but de « prédire » ce que nous réserverait 2015.

Cette nouvelle année est en effet porteuse de beaucoup d’espoirs mais aussi de nombreuses craintes tant en matière de RSE, de protection de l’environnement, que de changement climatique…

Alors, pour répondre à la question « Quels sont les sujets qui feront l’actualité dans le domaine du développement durable ? », voici mes prévisions de l’époque, qui un mois plus tard, ne se démentent pas…

  • Au chapitre Économie tout d’abord, aucune embellie en matière de croissance, bien au contraire, on parlera sans doute de déflation voire de décroissance. De surcroît 2015 pourrait bien être le théâtre d’une nouvelle crise financière comme le prédit Jacques Attali depuis mai 2014…

  • Au chapitre Social l’atmosphère politique devrait être plus qu’atone après les cinglantes désillusions des français tout au long de 2014. Le Politique est en crise de sens et son pilotage plus qu’incertain : le chômage, lui, galope toujours et il pourrait bien gagner le tiercé du désengagement irréversible des français..
  • Au chapitre Environnement seul le Climat devrait malheureusement réchauffer nos sueurs froides avec à la clé 2° de plus sur Terre d’ici la fin du siècle… Notre sort est aujourd’hui plus qu’hier entre les mains des plus gros pollueurs de la Planète à savoir d’un côté les États-Unis et ses toutes nouvelles richesses fossiles et de l’autre la Chine, acculée dans son propre pays par une sidérante pollution…

Vous persistez comme moi à avoir envie d’y croire quand même ? Alors voici quelques lueurs d’espoir :

De quoi passer l’année tranquille ?  Rien n’est moins sûr depuis le 11 janvier 2015

Cela fait un peu plus d’une semaine aujourd’hui que l’actualité française a été bouleversée au plus haut niveau : la marche républicaine symbolique du 11 janvier 2015 a fait naître en chacun de nous l’espace de quelques jours, une unité inédite.

  • Pour autant, à en croire Edgard Morin aujourd’hui, rien n’est moins sûr. On dirait qu’une semaine d’analyse de cette situation aussi salutaire qu’inattendue a eu raison de certains idéaux sociétaux.
  • L’économie mondiale n’est pas en reste pour nous confirmer ce que j’évoquais dans un précédent billet en matière de répartition des richesses, puisque l’ONG Oxfam publiait ce jour ce triste record : 1 % des plus riches possèderont plus que le reste de la population mondiale en 2016.
  • Et pour conclure, un récent article du Monde nous annonce que notre chère planète a atteint ses limites qu’il s’agisse de changement climatique, d’érosion de la biodiversité, ou encore d’usage des sols, l’homme par sa soif de conquête continue de décimer son environnement

Nul besoin d’être devin…

OUI, 2015 est bel et bien l’année de tous les dangers voire de tous les points de non retour.

Alors, en écho aux événements du 07 au 11 janvier 2015 mais aussi à l’attention de toutes les voies d’espérance qui contribuent à faire émerger de nouveaux regards sur notre monde, je souhaite partager cette image, qui j’espère fera date.

Puisse son symbole tenir dans la durée et nous rappeler que l’homme est aussi capable du meilleur.

Nouveau rayon d’une i-bibliotek qui tourne rond !

Une i-bibliotek DD qui rayonne et tourne rond !

Roue de vélo ? Roue de Deming ? Quoi qu’il en soit @ddline2020 ajoute un nouveau rayon à  sa i-bibliotek, pour y ranger les dernières parutions DD du moment ! 

Du bâtiment à la ville durable, en passant par l’écologie ou encore l’énergie, de nombreuses clés de lecture des transitions à venir vous sont offertes en un clic sur chaque image.

Bons téléchargements  !

 

__________________________Bâtiment__________________________________

            

Hab. & T.E.                   RBR2020                   WWF & Urba.              Programmation

 

 

 __________________________Santé__________________________________

 Bâtir Sain                 Qualités urbaines            ANSES                       ASEF

 

 

____________________Economie circulaire ___________________________

Lignes & Réf.         La Fab. Ecolo         Recyclage Papier        Déchets 2025

 

 

_______________________ Innovation ________________________________

 

Formation                  Fabs Labs                 Dvlpt EnR                     CESE

 

 

 ___________________________Energie______________________________

Financement TE                  Efficacité Energétique               Stockage

 


____________________________Société________________________________

   

Eclairage public                Mesure du Bien-être                 Orée Rapport

 

 

_________________________Environnement_____________________________

 

5ème rapport Giec      Etude Climat          REX Orée               Ecosystemes