A propos de D’Dline 2020…

« Il faut rire de tout. C’est extrêmement important. C’est la seule humaine façon de friser la lucidité sans tomber dedans. » Pierre Desproges  

D’Dline 2020 traduit littéralement la date limite (deadline) à laquelle tout bâtiment construit à partir de 2020 doit intégrer dans sa mise oeuvre une gestion rigoureuse de l’énergie ainsi que la mesure de son efficience.

D’Dline 2020 est à la fois un rappel des initiales de ‘Développement Durable’ vers lequel nous devons tendre, mais aussi un clin d’oeil tout personnel à la consultante QSE DD qui l’initie, Florence Rollin, dont le nom de jeune fille en est l’anagramme.

Adepte de l’anticipation, Florence est diplômée de Mines Paris Tech (Mastère QSE) et intervient comme consultante en stratégie RSEpilotage des systèmes de management QSE au service d’un bâtiment durable et responsable.

D’Dline 2020, adossé à un réseau d’experts, est activement partie prenante des actions de sensibilisation sur la thématique de l’efficience énergétique des bâtiments que la France doit atteindre d’ici à 2020.

D’Dline 2020 rime avec RT 2020, réglementation thermique issue, à l’origine, du Grenelle II : elle vise spécifiquement les bâtiments, qui représentent à eux seuls, 43% de la consommation énergétique française. Plus récemment et en marge de la RT 2012 déjà applicable depuis le 1er janvier 2013, D´Dline 2020 vous guide vers un bâtiment plus responsable déjà prénommé RBR 2020 par le Plan Bâtiment Durable.

D’Dline 2020, c’est aussi une plateforme d’échange et de partage. La rubrique A la Une offre une veille pertinente des articles environnementaux et sociétaux de premiers plans. Donnez votre avis en postant un commentaire !

Et pour en savoir plus sur la philosophie D’Dline 2020 et sa méthodologie QSE DD  au service d’un bâtiment durable et responsable, cliquez sur P.O.M. 😉

 Florence Rollin

 

Ils m’ont fait confiance et je les en remercie chaleureusement !

 

 

D’Dline 2020, l’anticipation au service du bâtiment durable

Le mot de Florence Rollin, fondatrice de D’Dline 2020

2020? c’est encore loin… Pourtant, 7 ans seulement nous séparent d’échéances bien réelles au regard du bâtiment durable. Comment réduire, par exemple, notre facture énergétique et remplir nos engagements planétaires issus du protocole de Kyoto?

Rio+20 s’est tenu du 20 au 22 juin 2012 : l’heure est au bilan… En France le bâtiment représente à lui seul 43% de la consommation énergétique! Il impacte donc directement le dérèglement climatique, désormais incontesté. Tout reste à faire pour réduire notamment de 38% notre consommation d’énergie, d’ici à  2020.

2020 : c’est demain! au regard des enjeux environnementaux et sociétaux du bâtiment durable. Il me semble donc nécessaire d’agir dès maintenant!

D’Dline 2020, mon site web, est la pierre que j’ajoute à l’édifice. Son objectif est d’agir comme un vecteur auprès de tous les décideurs de la construction et de l’immobilier, en se faisant l’écho de toutes les initiatives en faveur d’un bâtiment durable, tout en rappelant  les réglementations en vigueur, qu’elles soient thermiques (RT 2012, RT 2020) ou sociétales (article 225 du Grenelle II).

D’Dline 2020, vecteur du bâtiment durable : en collectant de nombreuses études réalisées par des professionnels du bâtiment, mon site web alimente les réflexions nécessaires à notre transition énergétique et à la conversion de nos comportements, individuels et collectifs. Quelles conséquences sur nos surfaces habitables, notre chauffage, nos dépenses d’isolation, nos modes de vie?

D’Dline 2020, une plateforme d’échange : dans la rubrique Actualités DD, une veille pertinente des articles environnementaux et sociétaux de premiers plans sont régulièrement recensés : donnez nous votre avis en postant un commentaire!

Découvrez également mon concept Act in’DEED ou comment Dynamiser l’Efficience Energétique Durable du bâtiment en exploitant de manière pertinente la méthodologie QSE DD au service du conseil stratégique pour un bâtiment durable.

Bonne visite!

Florence Rollin, consultante QSE DD indépendante, au service du bâtiment durable – www.ddline.fr – frollin@ddline.fr

                    

RSE, RSI : D’Dline 2020 souffle sa première bougie !

Un an déjà ! A cette occasion D’Dline 2020 confie sa vision de la RSE qui à ses yeux, prend sa source dans la RSI.

Mais au fait, que signifie pour vous RSI?

Pour Florence Rollin, consultante RSE pour un bâtiment durable et fondatrice de D’Dline 2020, c’est une affaire de Responsabilité Sociétale Individuelle qu’elle s’emploie à façonner depuis un an déjà.

Une aventure passionnante et profondément nécessaire pour acquérir sa légitimité.

1. Le bilan :  la RSI crédibilise la RSE

Retour sur des avancées tout aussi stratégiques que pragmatiques pour faire du conseil RSE un outil d’aide à la décision incontournable. En premier lieu la RSI est portée par l’authenticité qui nécessite transparence, sincérité et volonté ; puis elle suppose une constante pédagogie pour valoriser sa légitimité et tester sa résilience pour aborder les transitions énergétiques, environnementales, économiques et sociales.

L’image personnelle véhiculée est capitale : c’est le « personal branding ». Il permet à la fois de s’affirmer par la constance, l’exemplarité et la persévérance et de vérifier l’adage « dis ce que tu fais et fais ce que tu dis ». N’oublions pas le fluide suprême, la confiance pour garantir le succès des échanges et pour finir la créativité par linnovation sociétale et servicielle dont le but est ici de capter les externalités d’une économie cognitive qui rebat les cartes des investissements.

Ce modus « op-RSI » appliqué de manière pragmatique permet à D’Dline 2020 de dresser un bilan très positif de sa première année d’activité, dont l’objectif premier était de gagner en visibilité :

une influence en progression par la pertinence d’une veille sectorielle ciblée, une audience consolidée sur des portails spécialisés, un réseau social et professionnel multiplié par 2, une confiance affirmée dans l’approche collaborative du site ddline.fr (synthèses de conférences, mise à disposition d’une i-bibliotek, publication d’agendas DD, hébergement d’articles de professionnels…).

2. Le développement : du concept RSI au conseil RSE

En 2012 D’Dline 2020 a consacré son énergie à sensibiliser les décideurs à l’efficacité énergétique des bâtiments. C’est le concept Act in’DEED, plus que jamais d’actualité et première démonstration d’une RSI engagée. En 2013 D’Dline 2020 capitalise ses avancées et passe du concept au conseil autour de 3 axes de développement :

→ La pédagogie active par des ateliers thématiques orientés RSE. Partages d’expertises et échanges de bonnes pratiques font de ces moments un vecteur précieux de lien social.

→ La sensibilisation RSE en ligne, plus flexible, elle permet au plus grand nombre de bénéficier de conseils personnalisés de chez soi.

→ Le conseil RSE par l’innovation sociétale et économique.

Cet accompagnement a pour objectif  :

de clarifier la notion de RSE appliquée au domaine du bâtiment durable,

♣ d’amorcer une démarche de progrès dans l’entreprise,

de réconcilier les logiques de court et de long terme par la transversalité,

♦ d’évaluer l’immatériel pour le valoriser dans ses stratégies d’investissements.

Le concept Act in’DEED et les solutions D’Dline 2020 pour manager la RSE du bâtiment

3. La valorisation : la RSE au service du ROI

L’émergence de nouveaux modèles économiques (circulaires, solidaires, collaboratifs…) nous exhorte à la créativité. Il est plus que jamais nécessaire de se poser les bonnes questions au crible des critères Economiques, Sociétaux et de Gouvernance. La RSE est en ce sens un précieux levier pour reconsidérer les données d’entrée. Elle incite à s’ouvrir aux autres et à transmettre son savoir pour recevoir.

Concrètement la création de valeurs passe par l’évaluation du ROI (retour sur investissement) économique tout autant qu’énergétique et temporel. C’est le principe même de la RSE qui se décline par :

  • La prise en compte des externalités : il s’agit d’identifier et d’adosser à son bilan analytique une lecture extra financière des investissements immatériels.
  • Le partage des savoirs sur le mode open source du web social : cette approche intuitive 2.0 est le sésame des écosystèmes de demain: biomimétique, elle s’inspire tout naturellement du monde vivant.
  • La pratique de l’économie collaborative, positive et circulaire.
  • Les nouveaux modes de financement (notamment participatifs dits crowdfunding…)

Ces valeurs sont plus que jamais d’actualité et illustrent parfaitement le concept volontariste act in’DEED initié par D’Dline 2020. Oui, la RSE est un modèle viable pour l’entreprise à condition de revoir ses besoins, ses ressources et de mobiliser son énergie au service de la préservation du bien commun.

Une gymnastique intellectuelle et matérielle pas si évidente de prime abord puisqu’elle en appelle aux interactions. C’est donc avec un engagement renouvelé que D’Dline 2020 vous accompagne dans la gestion de toutes vos transitions.