Le « responsibility dating » par Orange ? Un concentré de RSE !

Retour sur une soirée RSE à l’initiative d’Orange : D’Dline 2020 y était !

blogueurs2La deuxième rencontre entre blogueurs influents RSE / Développement Durable et Orange s’est tenue mardi 25 novembre dernier à Paris. Une atmosphère décontractée pour un événement informel, loin des conférences et des grands discours… Et un format original permettant de passer d’une table ronde à une autre, afin de multiplier les échanges entre blogueurs, experts de la RSE Orange et spécialistes externes.

Un peu avant 19h, l’atmosphère est tranquille. Certains invités se connaissent déjà, et entament des discussions en petits groupes, autour d’un verre. Les tables sont surmontées de petits panneaux annonçant la couleur pour cette soirée d’échanges. Avec pour chaque thème des animateurs de choix.

Christine Diamente, Directrice de la marque et de la RSE chez Alcatel Lucent, et Yves Nissim, Directeur Adjoint RSE Orange, attendent les blogueurs pour discuter « Numérique et liberté d’expression ».

A la table « Numérique et environnement : entre impacts et solutions », le débat est porté par Eric Rondeau, professeur à l’Université de Lorraine, en master Pervasive Computing and Communications for Sustainable Development et Denis Guibard, directeur développement durable, produits et services chez Orange.
Sur le thème « Collecte des mobiles : exemple d’économie circulaire », interviennent Bernard Arru, Directeur des Ateliers du Bocage / Emmaüs, et Alain Liberge, Directeur RSE Orange France.

Florence Didier Noaro, Associée Deloitte – Performance durable des organisations, et Brigitte Dumont, Directrice RSE Orange Groupe, se tiennent prêtes pour aborder la question : « RSE : contrainte ou levier d’innovation dans les grandes entreprises ? ».

Enfin, Frédéric Bardeau, co-fondateur de Simplon.co, et Thierry Taboy, Directeur des enjeux sociétaux chez Orange, accueillent les participants intéressés par le sujet « Inclusion numérique et entrepreneuriat social ».

Parmi ces cinq thèmes de la soirée, les blogueurs invités ont la possibilité de choisir trois sujets d’échanges successifs. À chaque table, les animateurs experts répondront pendant trente minutes à toutes leurs questions.

Un moment convivial pour faciliter les échanges

blogueursLes invités s’installent rapidement à leur première table ronde et les échanges démarrent dans la bonne humeur. À la table « Numérique et environnement », on aborde la question des data centers : les blogueurs veulent savoir comment se gère leur impact écologique ou, mieux, comment les rendre utiles dans leur environnement. Les experts répondent éco-bâtiment, free-cooling,  virtualisation des serveurs… Ils donnent même l’exemple de datacenters qui recyclent la chaleur produite pour chauffer… une piscine proche !

À la table sur la collecte des mobiles, ce sont les intervenants qui sollicitent les blogueurs. Ils réfléchissent ensemble à des idées pour promouvoir cet exemple d’économie circulaire qui, malgré toutes les initiatives portées par les entreprises, collectivités et associations, peine à gagner en visibilité auprès du grand public. Très rapidement, les trente minutes s’écoulent.

Une petite pause au buffet, et chacun change de table et de thème. Herrick du Halgouet, qui tient le blog ong-entreprise.blogspot.fr et le compte Twitter @chocdesvaleurs, apprécie : « en tant que blogueurs, on est plutôt isolés. C’est agréable de pouvoir voir ou revoir d’autres acteurs du développement durable sur le Web, surtout dans le cadre d’un événement comme celui-là. On est loin des conférences avec Powerpoint et grands discours. J’ai particulièrement apprécié la table « Inclusion numérique et entrepreneuriat social », j’ai beaucoup appris sur les projets et actions menées par Orange notamment en Afrique. Les intervenants sont accessibles, les échanges simples et on peut poser toutes nos questions dans un climat de confiance.  »

Questionner le rôle des grandes entreprises dans la société

A la table « RSE : contrainte ou levier d’innovation dans les grandes entreprises ? », le débat aborde la sensibilisation du grand public aux problématiques RSE des grandes entreprises. À quel moment le consommateur rejoint-il le citoyen ? Et quel peut être le rôle d’une entreprise comme Orange dans la promotion d’une consommation durable auprès de ses clients ?