La seconde vie des objets, un phénomène durable selon le Crédoc

La seconde vie des objets : enquête du Crédoc par Isabelle Van de Walle, Pascale Hébel, Nicolas Siounandan

Le Crédoc s’est penché sur les cycles de vie des produits, les pratiques d’acquisition et de délaissement des objets. En matière d’achat et de vente de produits d’occasion, la proportion de Français déclarant avoir déjà acheté un produit neuf en envisageant de le revendre d’occasion a sensiblement augmenté, passant de 12% à 30% entre 2009 et 2011. La part des consommateurs déclarant avoir déjà vendu un produit d’occasion sur Internet s’élève à 34% en 2011 contre seulement 16% en 2007, soit une augmentation de 18 points en quatre ans. Produit par produit, l’étude montre que l’automobile, le vélo, le livre et le dvd sont les plus performants en termes de seconde vie.

La notion de « seconde vie » s’oppose à l’idée de l’acquisition d’un produit neuf par un propriétaire unique, qui l’utiliserait tout au long de son cycle de vie, jusqu’à son abandon sans réutilisation possible : dans la vraie vie, les objets connaissent une carrière plus mouvementée, pleine de rebondissements. Une fois produit, un objet peut être, simultanément ou tour à tour, utilisé par plusieurs usagers parce que partagé, prêté, loué. Il peut être successivement possédé par différentes personnes, car donné, vendu d’occasion, échangé contre un service ou un autre objet…

Télécharger le rapport complet du credoc – la seconde vie des objets