D’Dline 2020, l’anticipation au service du bâtiment durable

Le mot de Florence Rollin, fondatrice de D’Dline 2020

2020? c’est encore loin… Pourtant, 7 ans seulement nous séparent d’échéances bien réelles au regard du bâtiment durable. Comment réduire, par exemple, notre facture énergétique et remplir nos engagements planétaires issus du protocole de Kyoto?

Rio+20 s’est tenu du 20 au 22 juin 2012 : l’heure est au bilan… En France le bâtiment représente à lui seul 43% de la consommation énergétique! Il impacte donc directement le dérèglement climatique, désormais incontesté. Tout reste à faire pour réduire notamment de 38% notre consommation d’énergie, d’ici à  2020.

2020 : c’est demain! au regard des enjeux environnementaux et sociétaux du bâtiment durable. Il me semble donc nécessaire d’agir dès maintenant!

D’Dline 2020, mon site web, est la pierre que j’ajoute à l’édifice. Son objectif est d’agir comme un vecteur auprès de tous les décideurs de la construction et de l’immobilier, en se faisant l’écho de toutes les initiatives en faveur d’un bâtiment durable, tout en rappelant  les réglementations en vigueur, qu’elles soient thermiques (RT 2012, RT 2020) ou sociétales (article 225 du Grenelle II).

D’Dline 2020, vecteur du bâtiment durable : en collectant de nombreuses études réalisées par des professionnels du bâtiment, mon site web alimente les réflexions nécessaires à notre transition énergétique et à la conversion de nos comportements, individuels et collectifs. Quelles conséquences sur nos surfaces habitables, notre chauffage, nos dépenses d’isolation, nos modes de vie?

D’Dline 2020, une plateforme d’échange : dans la rubrique Actualités DD, une veille pertinente des articles environnementaux et sociétaux de premiers plans sont régulièrement recensés : donnez nous votre avis en postant un commentaire!

Découvrez également mon concept Act in’DEED ou comment Dynamiser l’Efficience Energétique Durable du bâtiment en exploitant de manière pertinente la méthodologie QSE DD au service du conseil stratégique pour un bâtiment durable.

Bonne visite!

Florence Rollin, consultante QSE DD indépendante, au service du bâtiment durable – www.ddline.fr – frollin@ddline.fr

                    

Rio+20 : le Club DDcideurs se positionne

Rencontre Club DDcideurs sur le thème « Rio+20, où en est-on? » – 18 juin 2012

Actualité oblige, le Club DDcideurs composé des anciens des formations de l’ISIGE et de CEGOS en matière d’environnement et développement durable, s’est réuni le lundi 18 juin pour une réunion de travail, sous la forme d’un « think-tank ». La base de la réflexion de cet après-midi d’échanges et de débats étaient les deux thèmes principaux de RIO+20 :

– L’économie verte dans le cadre du développement durable et de l’éradication de la pauvreté

– Le Cadre institutionnel de la gouvernance du développement durable

 

 Conscients de la difficulté de l’impact de cette conférence dans le contexte international actuel, les participants du groupe de travail ont néanmoins souligné les avancées réalisées sur le terrain depuis 20 ans : cooprération accrue des ONG au niveau international, prise de conscience au sein de la société civile, intégration croissante des questions d’environnement et de développement durable dans les stratégies d’entreprise…

Les discussions du club DDcideurs ont permis d’élaborer une note de positionnement commun pour ce club sur les deux thèmes centraux de la conférence.

Télécharger la note de positionnement du club DDcideurs sur RIO+20

Nicolas Hulot : « Il vaut mieux un crash diplomatique à Rio que des engagements mous »

Ce que la Fondation Nicolas Hulot attend de RIO+20 – Source Cdurable.com

Du 20 au 22 juin se déroule à Rio la Conférence des Nations unies sur le développement durable. La Fondation sera présente en tant qu’ONG observatrice des négociations internationales et portera des propositions. Depuis le Sommet de la Terre en 1992, la situation écologique de notre planète s’est détériorée. Les émissions de gaz à effet de serre n’ont jamais été aussi élevées, l’érosion de la biodiversité se poursuit, et la qualité dégradée des sols agricoles menace à moyen terme la sécurité alimentaire mondiale. La crise économique et financière a rejeté ces préoccupations au second plan.

Face à ce défi, 5 points essentiels permettraient pourtant de relancer le dialogue multilatéral sur l’environnement, et d’amorcer la mutation de nos démocraties et de nos économies vers la prise en compte des enjeux de long terme :

5 principes clés de la FNH pour réussir RIO+20
– reconnaître des droits d’accès universels en matière d’énergie, d’eau et d’alimentation
– supprimer les subventions à la production d’énergies fossiles
– lutter contre l’accaparement des terres
– respecter les engagements financiers en faveur de l’environnement
– créer une Organisation Mondiale de l’Environnement pour ré-équilibrer la gouvernance mondiale de l’environnement

Ces élements, dont la plupart sont discutés de manière récurrente dans de nombreux sommets, devraient a minima faire partie de la déclaration finale du sommet, et trouver leur prolongement dans un programme de travail permettant des avancées concrètes dans les 3 prochaines années.

Télécharger l’analyse complète et le détail des propositions de la Fondation : Veille et Proposition Rio+20 : le développement durable à l’heure du bilan